2011-07-16

Mademoiselle Âge Tendre


le premier numéro de mademoiselle age tendre
1964 voit la naissance du magazine féminin "Mademoiselle Age Tendre", petite soeur de Salut les Copains. Bien que le magazine "Salut les Copains" ne soit pas destiné à un public de garçons ou de filles en particulier, Daniel Filipacchi avec Frank Ténot les fondateurs se rendent compte que la moitié des lecteurs de SLC sont des filles, et donc qu'un créneau spécifique pour les adolescentes existe. S'inspirant du magazine américain Seventeen et sous-titrée "pour les filles dans le vent" cette revue de mode people s'adresse aux jeunes filles de 15 à 20 ans qui, dans les années 60, commencent à s'émanciper. Avec un concept nouveau : toutes les rubriques beauté, mode, bricolage sont présentées par les chanteurs et surtout chanteuses de l'époque, France Gall, Sylvie Vartan, Sheila ou Françoise Hardy dans des tenues ou avec des coiffures très inhabituelles. Tous les mois, Anne-Marie Périer (petite sœur de Jean-Marie Périer) donne des conseils de beauté, avant de devenir la plus jeune rédactrice en chef d'un magazine français. On retrouve comme dans SLC les paroles des chansons du mois, des rencontres avec les chanteurs et acteurs avec un zoom sur leurs relations sentimentales, des rubriques un peu psy (ruptures affectives, relations avec les parents, etc ...) un film raconté en images, le tout sur un ton très simple presque naïf. C'est pourtant dans Mademoiselle age tendre qu'en 1970 les premiers articles sur l'éducation sexuelle sont publiés, marquant le début d'une ère plus libérée. Comme SLC, "Mademoiselle Age Tendre" reste le témoignage unique d'une époque de bonheur et d'insouciance.
Quelques couvertures de Mademoiselle Âge Tendre
Quelques couvertures de Mademoiselle Âge Tendre
Sommaire du numéro 1 de Mademoiselle Âge Tendre
Sommaire du numéro 1 de Mademoiselle Âge Tendre

Aucun commentaire :